Réinstaller Magento

0

Une question simple mais parfois inconnue : comment réinstaller Magento avec l’interface web sans faire une suppression de tout votre dossier Magento ?

Pour cela vous n’avez à faire qu’une seule chose : supprimer le fichier local.xml de votre dossier app/etc. Cette action donne l’ordre à Magento de ré-executer l’installation du site. Vous ne perdrez aucunes données ! C’est la table core_config_data qui va être principalement modifiée.

Cette méthode peut être aussi valable lors de transfert d’un site Magento comme décrit dans cet article.

Pourquoi cette méthode ?

Si vous consulter le fichier app/Mage.php qui fait suite à la fonction Mage::run dans votre index.php vous constaterez que la fonction run fait appel à self::isInstalled() dont un extrait est ci-dessous. L’appel au fichier de config est volontairement en dur. Voilà pourquoi !

 

$localConfigFile = self::getRoot() . DS . $etcDir . DS . 'local.xml';
self::$_isInstalled = false;
if (is_readable($localConfigFile)) {
   $localConfig = simplexml_load_file($localConfigFile);
   date_default_timezone_set('UTC');
   if (($date = $localConfig->global->install->date) && strtotime($date)) {
     self::$_isInstalled = true;
   }
 }

Au passage dans le dossiet app/etc vous avez deux autres fichiers (local.template et local.additionnal) qu’il est inutile de supprimer. Ce ne sont que des modèles pour vos prochains développements ;)

Bonne réinstallation !

AppliBox-Magento-Regle-Panier

Magento – Règle de promotion en excluant des produits

5

L’objectif de ce tutoriel est de mettre en place sur ma boutique Magento un code promo pour offrir 10% de remise sur chaque produit de mon panier. Je souhaite néanmoins ne pas appliquer cette offre à certaines références.

Pré-requis

S’assurer que dans les jeux d’attributs (Admin > Catalogue > Attributs > Gérer les attributs ) , celui que vous souhaitez filtrer soit positionné à « Oui » pour « Utiliser pour les conditions de règles de promotions ». Dans mon exemple, je dois m’assurer que l’attribut (référence) est utilisable dans les conditions de promotions.

Créer le code promo

 

Créer ensuite la règle de panier ( Promotion > Règle de prix panier ) en lui donnant  :

  • Le nom, le groupe de clients (tous) ainsi que le code que l’internaute devra entrer lors de la validation de son panier
  • Sélectionner dans « Bon de réduction » :  » Bon de réduction spécifique » en spécifiant les conditions d’utilisation (nombre de coupons, nombres par utilisateur…)
  • Actif ou Inactif, n’oubliez pas ;)
Afin d’effectuer le filtrage des produits se rendre dans l’onglet « Action » de la même page et vérifier que :
  • « Appliquer » est positionné sur « Remise en pourcentage du prix produit » > La remise s’appliquera directement sur chaque produit
  • Donner le montant de votre remise en pourcentage 
  • Si vous avez d’autres conditions, remplissez les maintenant !

 

Puis dans « Appliquer la règle seulement aux articles du panier qui remplissent les conditions suivantes (laisser vide pour appliquer à tous les produits »

  • Cliquer sur le « plus » en vert et sélectionner l’attribut référence
  • Cliquer sur « est égale à » et sélectionner « ne fait pas partie de »
  • Cliquer sur les « … » et insérer vos références séparées par des virgules. Vous pouvez aussi cliquer sur l’icone sélecteur qui affichera l’ensemble de vos produits.

 

Onglet Action pour le filtrage

 

Bonnes promotions !

Magento vs PrestaShop vs OsCommerce

2

Ces dernières années les solutions open-source dédiés au e-commerce se sont professionnalisées et ont beaucoup gagné en maturité. Le e-commerce est devenu un canal de distribution normal et efficace, les consommateurs ont pris confiance, et les prestataires web (agences web e-commerce) savent répondre précisément aux besoins des e-commerçants.
Pour autant, il n’y a pas pléthore d’applications open-source fiables et évolutives. Seules deux solutions se dégagent actuellement : Magento caractérisée par sa richesse fonctionnelle, mais aussi par sa complexité de mise en oeuvre, et Prestashop, d’origine française, qui tire son épingle du jeu grâce à sa plus grande simplicité. Nous avons choisi de vous présenter rapidement aussi OsCommerce, qui fait un peu figure de dinosaure, mais qui a encore une présence importante sur le marché des e-commerces existants.

Pour être complet à propos des solutions qui s’offrent au futur e-commerçant pour son projet de boutique en ligne , il convient de mentionner la possibilité de faire développer son site sur mesure, en spécifique. Cela ne veut pas forcément dire réinventer la roue, car on peut s’appuyer sur des frameworks de niveau industriels comme Zend Framework (base de Magento), ou Symfony (un framework très « agile », qui a largement fait ses preuves, en particulier dans des applications Yahoo!). Lorsque trop d’adaptations sont nécessaires pour utiliser des solutions standards, il est parfois préférable d’opter pour un développement spécifique qui permet d’obtenir une solution 100% personnalisée (à partir de briques open-source bien connues et éprouvées bien sûr).

Magento vs Prestashop

A tout seigneur tout honneur, nous commençons par le leader.

Ce projet publié en Mars 2008 à le vent en poupe ces derniers temps. Il permet la mise en place rapide d’une boutique en ligne avec des fonctionnalités poussées. A contrario,  plus les fonctionnalités sont poussées plus il est difficile de les adapter si vous désirez du spécifique.

Voici une liste non complète de ces possibilités :

  • Gestion de plusieurs sites et de plusieurs boutiques à partir d’une unique interface d’administration.
  • Support international (Gestion Multi-devise, multi-langue)
  • Gestion souple des taxes (TVA)
  • Gestion de différents types de produits (Produits téléchargeables, Produits configurables..)
  • Adapté à tous les moyens de paiement (Chèque, Mandat, Paypal, Google Checkout, Modules pour les banques françaises..)
  • Outils Marketing (Code de réduction, Livraison gratuite en option, vente croisée, vente incitative)
  • Optimisation pour les moteurs de recherche (Google Sitemap, réécriture des URLs..)
  • Statistiques (Module Google Analytics)
  • Les fonctionnalités sont encore très nombreuses, et la communauté ne cesse d’en développer de nouvelles.
  • Et puis dans les prochaines version, gestion d’une boutique pour Iphone avec l’application dédiée.

Site Officiel : http://www.magentocommerce.com/fr/
Démonstration (Anglais) :  http://demo.magentocommerce.com/
Un exemple parmi d’autres de Réalisation Applibox avec plusieurs développements spécifiques (interface d’import simplifiée, produits imprimables…) : http://www.geovie.eu

Prestashop vs Magento

En deuxième position, voici l’outsider.

La première version publique est apparue en aôut 2007. Cet outil est réputé être moins « lourd » que son concurrent Magento et plus facile à gérer peut être car il propose moins de fonctionnalités. C’est ce qui en fait son avantage dans des projets e-commerce simples. Il est aussi moins gourmand en ressources au niveau du serveur qui l’héberge.

Voici une liste non complète de ces possibilités :

  • Affichage des offres spéciales (bons de réduction, promotions) ou offre sur les frais de port
  • Mise en avant de produits sur la page d’accueil de type meilleures ventes, nouveautés…
  • Plusieurs moyens de paiement disponibles : carte bleu, paypal, virement bancaire, paiement à la livraison…
  • Un processus de commande qui prévoit la possibilité de générer des retours et avoirs, de demander un emballage cadeau pour une commande à offrir.
  • Gestion des devises et taxes par pays ou par zone et taux de change en temps réel
  • Transporteurs et destinations illimités, notification par e mail ou par sms des statuts de livraison
  • Importation de fichiers CSV, exportation des contacts newsletter
  • Statistiques

Site Officiel : http://www.prestashop.com
Démonstration : http://www.prestashop.com/fr/showcase_demo/

 

OsCommerce vs Magento vs Prestashop

Pour finir, voici l’ancêtre.

Apparu en mars 2000, ce logiciel offre une série de fonctionnalités de base qui répondent aux besoins principaux de la plupart des commerces en ligne. Le succès de OsCommerce assure la présence d’une importante communauté d’utilisateurs et de développeurs de plugins permettant une évolution constante de l’outil et l’ajout de nombreuses fonctionnalités dans le même esprit que Magento.

Son âge en fait un logiciel aux inconvénients que d’autres n’ont pas :

  • un code assez vieux et dispersé
  • un design en brut dans le code difficile à faire évoluer
  • des contributions qui remplacent certaines parties du code (donc à maintenir )

Voici une liste non complète de ces possibilités :

  • Contact avec les clients soit par mail soit newsletter
  • Statistiques par produits et clients
  • Administration multi langue
  • Supporte les multi devises
  • Affichage des critiques sur les produits
  • Accepte de nombreuses solutions de paiement hors ligne (chèque, contre remboursement ….)
  • Accepte de nombreuses solutions de paiement en ligne (2CheckOut, PayPal, Authorize.net, iPayment, ..)
  • Fonctionnement temps réel avec (UPS, USPS, FedEx, ..)
  • Implémentation de taxes flexible selon état, pays
  • Création de différentes taxes pour différents produits
  • taxe sur les frais d’expédition ou par type d’expédition

Site Officiel (Anglais) : http://www.oscommerce.com
Démonstration (Anglais) : http://www.oscommerce.com/shops/demonstration

 

Pour clôturer : le choix d’une solution plutôt qu’une autre dépend vraiment des besoins de l’utilisateur. Il faut réfléchir à tout ce que l’on veux et l’on va vouloir faire dans sa boutique en ligne. N’hésitez pas à nous consulter, nous serons là pour vous guider.

Quelques réalisations à retrouver sur AppliBox.com

  • Ami2CV – vendeur de pièces détachées pour 2CV et Méhari ( Magento depuis 2010 )
  • Geovie / Egcomm – distributeurs de solutions électroniques ( Magento depuis 2009 )
  • Leduc Pesage – installation et maintenance de tous produits de pesage ( Magento depuis 2009 )
  • Sans faute – accessoires pour équitation ( Prestashop 2012 )

 

 

Agence Web Macon

Agence Web Mâcon – Accompagner votre création de site Internet

0

Trouvez votre agence web à Mâcon ou à proximité de Mâcon : Charnay-les-Mâcon, Vinzelles, Grièges, Cormoranche-sur-Saône, La Chapelle-de-Guinchay, Fuissé, …

Vous avez un site web qui date un peu, vous souhaitez le relooker ou lui intégrer de nouvelles fonctionnalités ? Vous êtes créateur d’entreprise et vous avez besoin d’un site Internet pour promouvoir votre nouvelle activité ?

L’agence Applibox se déplace chez vous dans le secteur de Maĉon (71) pour votre projet web.

Nous nous adaptons à votre activité pour répondre à votre besoin :

Si vous êtes de passage à Villefranche-sur-Saône, n’hésitez pas, nous discuterons de votre projet devant un bon café ! 

Sinon, prenez rendez-vous avec une personne de l’équipe : 04 74 62 04 29

Réalisation de l’agence à proximité de Mâcon

 

A quand le votre ?

Appliboxement,

Google Shopping et Magento

Google (Shopping) Merchant Center et Magento v1.5

2

Si vous avez mis votre e-commerce en ligne, vous souhaitez peut-être exporter vos produits sur des comparateurs en ligne comme Google Shopping ? Ceci permet de donner un coup de pouce à votre référencement car toutes les caractéristiques de votre produit sont envoyés au moteur de recherche. Voici les manipulations nécessaires à l’export vers Google Shopping.

Suite à cet article prévu pour les versions précédentes de Magento, voici les manipulations pour la version 1.5  et + (testé aussi sous 1.7 )

 

L’extension a été mise à jour et fonctionne plus simplement ! Vous pourrez la trouver de base avec la Magento 1.5 +. Que vous reste-t-il à faire ?

  1. Configurer votre administration
  2. Mapper les attributs
  3. Etre Whitelisté par Google
  4. Configurer vos frais de livraison

Configurer votre administration pour Google Shopping

 

Afin de configurer votre extension, rendez vous dans votre administration > Configuration > Api Google > onglet Google Shopping puis munissez vous de ces informations :

  • Identifiant de compte (présent dans votre page Google Merchant Center en haut à gauche)
  • Identifiant et mot de passe de votre compte Google Merchant Center
  • Type de compte, choisissez Google
  • Le pays, donc France dans notre cas
  • Mise à jour Google quand le produit est modifié : oui 
  • Débug : oui. Vous aurez accès aux logs dans var/log/googleshopping.log sur votre FTP
Vous pouvez laisser par défaut sur l’ensemble des liste déroulantes présentes en dessous de ces champs.

Mapper les attributs pour Google Shopping

Dans la version Magento 1.5, il n’y a que deux attributs obligatoires à mapper ( les autres le sont par défaut). Il s’agit de la description du produit (item) et le Title soit le nom du produit.

Néanmoins, si vous aller configurer vos frais de livraison en fonction du poids des produits, il sera nécessaire de transmettre aussi cette information. Le champ est Shipping Weight ;)

WhileLister votre site

Afin que Google autorise les intéractions entre votre Magento et leurs serveurs, il est nécessaire de remplir ce formulaire : http://support.google.com/merchants/bin/request.py?contact_type=content_api
Donnez l’url et l’identifiant Merchant center. Nous avons reçu notre réponse sous trois jours.

Configurer vos frais de livraison

Il est maintenant requis d’indiquer comment vos livraisons sont effectuées. Soit vous transmettez à Google cette information, soit vous allez dans votre compte Merchant Center et vous indiquez vos grilles de tarifications. Si jamais vous oubliez cette étape, le log Google Shopping vous le rappelera :)

 

En cas de problème de validation de vos produits, voici le formulaire Google approprié : http://support.google.com/merchants/bin/request.py?hl=en-GB&contact_type=item_noshow

Bonne configuration de votre e-commerce !

AppliBoxement,


Référencement AppliBox

Le netlinking à ne pas oublier dans votre stratégie de référencement

0

Pour vous donner les bases du netlinking et surtout afin d’éviter de nuire à votre référencement, voici 3 astuces :

La qualité des liens

 

Vous avez probablement déjà été démarché par des personnes vous proposant de vous inscrire gratuitement (ou presque) dans plus de 1 000 annuaires spécialisés pour améliorer votre référencement. Il est certain que ces pratiques ont pu fonctionner mais Google veut de lui en plus apporter des résultats de qualité aux internautes qui utilise son moteur de recherche. Dans cet objectif, il va donner l’avantage aux sites Internet qui ont des liens entrants (backlinks) de qualité, c’est à dire provenant de sites de qualité et non d’annuaires qui listent des liens vers des sites Internet.

Vous allez me dire « Mais alors, comment acquérir des backlinks de qualité ? ». Si vous souhaitez vous en occuper vous-même, ce travail demande un gros investissement en temps. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de référencement, n’hésitez pas à nous contacter.

Les pages d’atterrissage

 

La plupart des liens qui mènent vers votre site Internet sont des liens vers votre page d’accueil. Vous êtes comme tout le monde, vous ajouter une signature en bas des messages que vous postez sur les forums, et vous renseignez toujours votre page d’accueil lorsque vous vous inscrivez à un annuaire spécialisé dans votre domaine. C’est bien normal ! Mais dans votre stratégie de référencement, vous allez devoir réfléchir un peu différemment et tenter d’obtenir également des liens vers des pages internes de votre site Internet. Faites donc des liens vers des catégories de produits, vers des produits très recherchés, ….

La présence des mots-clés dans les liens

 

Tout comme on vous le répète régulièrement pour les contenus de votre site Internet, la présence des mots-clés dans les textes de vos liens est très importante. Il en est de même avec les liens extérieurs à votre site qui pointent sur votre site Internet. En effet, un lien « Cliquez ici » ne renseigne pas l’internaute sur ce qu’il vont trouver derrière le lien. A l’inverse, un lien « Tout savoir sur le référencement » indique clairement le sujet de la page qui se cache derrière. Google appréciera donc autant que vos lecteurs les indications que vous lui donnerez. Pensez-y !

 

J’en profite maintenant pour faire un exemple concret de backlink utile au référencement : n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos prestations de référencement.

  • un lien vers le site Internet d’Applibox à partir de cette page qui n’est pas une liste de lien mais un article sur le sujet (qualité des liens), 
  • la page d’atterrissage du lien n’est pas la page d’accueil de notre site Internet 
  • et le lien comporte des mots-clés !
Les 3 astuces évoquées dans cet article ont bien été mises en oeuvre, ce backlink est de qualité.
Google

Google Drive : c’est bien réel !

1

Comme le dit si bien Google sur son blog officiel, il y a eu pas mal de rumeurs sur Google Drive, tout comme le monstre du loch Ness. Sauf que l’un est bien vrai :)

Google Drive est bien une réalité. Mais qu’est-ce que Google Drive ? Et bien c’est tout simplement un espace de stockage cloud de vos documents, vidéos et photos.

Il y a 2h, le blog de Google France a publié cette news mais l’a automatiquement retiré. Probablement parce que l’option n’est actuellement pas encore visible sur nos interfaces Google.

Comme cette fonctionnalité n’est pas encore activée, les prix en france ne sont pas encore communiqués. Pour la version US, les prix sont de 2.49$/mois pour 25 Go, de 4.99$/mois pour 100 Go ou même de 49.99$/mois pour 1 To. Ce que l’on peut déjà dire, c’est que nous aurons 5Go gratuit. Google met à disposition une version Mac et PC, tablette et téléphone Android et travaille activement pour une version iOS.

On pourra également rechercher tout le texte que l’on veut grâce à l’intégration d’un moteur OCR dans Google Drive.

Mais pour les impatients, vous pouvez très bien accéder à cette fonctionnalité dès à présent : http://drive.google.com/start.

Le lecteur Drive promet de belles choses je pense.

Appliboxement,

Stéphane

Google

L’application Web Mobile Google Talk : C’est fini

0

Bonjour à tous !

Grand ménage de printemps chez Google. Avis à tous les utilisateurs de l’application Web Mobile Google Talk, et bien c’est fini. Google a décidé d’arrêter le développement de cette application. Mais rassurez-vous, nous parlons bien là de l’application mais non du service ! Google garde ce dernier en route et recommande d’utiliser Google Talk sur Android ou tout autre applications XMPP-conformes sur d’autres plates-formes mobiles. Mais cela nous amène tout de même à une réflexion importante : l’application web mobile s’arrête mais est-ce que le service va perdurer ou est-ce que Google à une autre idée en tête ? Notre cher moteur de recherche favori est souvent innovant :) L’avenir nous le dira !

Google a également arrêté d’autres services :

  • Google Flu Vaccine Finder (Pour la grippe H1N1)
  • Google Related
  • Google Sync pour BlackBerry (Google préconise de passer sur BlackBerry internet Service (BIS) ou le Google Apps Connector pour BlackBerry Enterprise Server). En utilisant ces solutions de rechange, vous pourrez synchroniser vos e-mails, calendrier et contacts par le biais d’un seul service.
  • One Pass : La plateforme de paiement pour les éditeurs de presse en ligne a été arrêté mais Google travaille avec des partenaires.
  • Picasa Web Albums Uploader pour Mac et Picasa Albums Web Plugin pour iPhoto ne seront plus disponible pour le téléchargement. Google encourage fortement les gens à télécharger Picasa 3.9 pour Mac, qui inclut des fonctionnalités d’importation de téléchargement, et iPhoto.

Comme vous pouvez le voir, Google ne fait pas semblant quand il fait du ménage. Mais faisons lui confiance, Google est toujours innovant ;-)

 

Appliboxement,

Stéphane

Océazur

Le client du mois Océazur

0

Client à l’honneur ce mois-ci : Océazur, qui nous a fait parvenir un gentil témoignage : « Nous avons commencé il y a deux ans par la création du site national de la marque avec AppliBox. Le projet ayant abouti de manière très satisfaisante, nous développons désormais les sites internet de nos franchisés. [...] Dans la continuité de ces deux projets, un extranet a été installé en 2011 et est administré avec le même outil que le site internet et ses franchises. Nous sommes convaincus que le logiciel eZ Publish utilisé pour cela est fiable, évolutif et facile d’utilisation, et l’agence AppliBox a fait preuve de son expertise dans sa mise en place. Nous apprécions particulièrement la réactivité d’AppliBox dans sa mission de suivi, Grâce à cette collaboration, je peux me concentrer sur mon métier et cela est appréciable. C’est un gain de temps et d’efficacité important. »

Rendez-vous le mois prochain !

Site mobile : Version compatible ou mobile ?

1

Vous avez un site web et vous voudriez en avoir une version mobile ? Vous avez alors deux possibilités.

1 – Version compatible avec les mobiles :

La première solution qui s’offre à vous, la plus simple, est d’obtenir une version compatible de votre site. L’avantage est de n’avoir qu’une seule maquette design à valider. L’inconvénient est que le design est trop complexe pour un affichage sur un smartphone, du coup on est obligé de « cacher » des éléments de votre site pour le rendre consultable.

Par exemple,  on voit souvent des sites présenter du contenu dans une grande colonne au centre, et deux colonnes ou bandeaux verticaux plus étroits de chaque côté avec d’autres informations récurrentes (contact, news, etc.). Comme le contenu spécifique de la page est le plus important,  faute de place, on est contraint d’afficher seulement ce contenu central et de désactiver les colonnes latérales. C’est possible en jouant sur les feuilles de style de la page sans toucher à la version pour les navigateurs web. Nous pourrions très bien placer certains éléments de ces colonnes plus bas sur la page pour les mobiles, mais on peut avoir un résultat un peu étrange du point de vue de l’internaute, ou un site trop long en défilement vertical, ce qui pourrait perdre votre internaute.

Comme vous pouvez le voir, ce type de procédé est avant tout un compromis, et demande de faire des concessions..

2 – Version mobile de votre site :

L’autre solution, une version dédiée aux supports mobiles (smartphones et tablettes), demande plus de travail mais permet une véritable mise en valeur votre site. L’avantage est d’afficher de manière cohérente tous les éléments importants, et de pouvoir valider avec votre agence web une maquette spécifique.

Du coup, on peut même inverser la logique de construction de vos sites pour les mobiles et les ordinateurs. On crée une version light mais efficace pour les supports mobiles, au moins on est sûr de s’être concentré sur l’essentiel et d’avoir une ergonomie impeccable, et ensuite seulement on explore les possibilités sur une media plus grand comme le PC avec une autre maquette et un autre design. Fini les concessions ! Votre site aura d’abord été pensé en mobile. Cette méthode de plus en plus populaire auprès des web designers est appelée « Mobile First », et se développe peu à peu en France.

Le seul inconvénient de ce procédé, est qu’il faut faire attention à ne pas avoir un site mobile avec trop d’éléments, ce qui risque de noyer votre internaute dans beaucoup trop d’informations sur un petit écran. La solution est donc de se concentrer sur l’indispensable, mais une petite cure d’amaigrissement de votre communication ou de votre e-commerce est souvent salutaire pour synthétiser et dynamiser son discours !

Un peu de technique ?

Techniquement, ces deux méthodes utilisent ce qu’on appelle les « Media Queries ». En CSS (feuilles de styles qui donne l’aspect graphique de votre site), nous définissons des conditions pour un affichage mobile, tablette ou/et PC.

Si vous êtes intéressé par la méthode « Mobile First », n’hésitez pas à nous contacter :)

Et si vous voulez en savoir plus sur les Médias Queries et « Mobile First », restez connecté à Applibox pour mes prochains articles ;-)

Appliboxement,

Stéphane

Haut de page